mercredi 20 juin 2018

Rendez-vous salarial : promesse non tenue !

Le rendez-vous du 18 juin avec le ministère n’a débouché sur aucune mesure concrète pour améliorer le pouvoir d’achat des fonctionnaires. La FSU exprime sa déception et son mécontentement dans un communiqué.

C’était une promesse de campagne faite par Emmanuel Macron : « améliorer le pouvoir d’achat de tous les salariés », mais elle ne concernait manifestement pas les cinq millions d’agents de la Fonction publique, une nouvelle fois oubliés lors d’un rendez-vous salarial du 18 juin qui portait bien mal son nom.

A la sortie de ce rendez-vous très attendu, seules quelques mesures de portée limitée ont été proposées (Compte Épargne Temps, aides au logement, indemnités kilométriques...). Aucune avancée significative donc pour compenser les pertes subies ces dernières années, le gel du point d’indice en mai 2017, le report d’un an des mesures PPCR, le rétablissement de la journée de carence et une compensation insuffisante de la CSG.

Dans un communiqué publié à la sortie de l’entrevue, la FSU a de nouveau exigé la revalorisation de la valeur du point d’indice mais aussi demandé des discussions qui, suite au protocole PPCR, permettraient d’améliorer encore les déroulements de carrières, d’harmoniser davantage les grilles de rémunérations et de reconnaître mieux les qualifications. Elle a également insisté pour que "à travail de valeur égale, le salaire soit égal entre les femmes et les hommes... [et].... alerté sur les effets négatifs de cette situation sur le niveau des pensions " alors que s’ouvriront prochainement des discussions sur l’avenir des retraites.

Pour la FSU qui a exprimé sa déception et son mécontentement, "les décisions prises aujourd’hui vont encore pénaliser les agents et accentuer le décrochage de salaires avec le secteur privé au détriment des agent publics ".

Exclusif... Fonction publique : Emmanuel Macron ne tient pas sa promesse !

Le gouvernement n’a pas saisi l’occasion du rendez-vous salarial pour revaloriser les salaires des agent-es publics. Ainsi, il n’honore pas la promesse de campagne faite par Emmanuel Macron « d’améliorer le pouvoir d’achat de tous les salariés », puisqu’il laisse de côté plus de cinq millions d’agent-es de la Fonction publique !
Pire, il maintient le gel de la valeur du point d’indice et ne propose que quelques mesures dont la portée sera limitée (Compte Épargne Temps, aides au logement, indemnités kilométriques...).

Pourtant, ce rendez-vous était très attendu après les pertes subies ces dernières années, le gel du point d’indice en mai 2017, le report d’un an des mesures PPCR, le rétablissement de la journée de carence et une compensation insuffisante de la CSG.
Pour que le travail, les qualifications et l’engagement professionnel des agent-es soient réellement reconnus, la FSU a exigé la revalorisation de la valeur du point d’indice mais aussi des discussions qui, suite au protocole PPCR, permettraient d’améliorer encore les déroulements de carrières, d’harmoniser davantage les grilles de rémunérations et de reconnaître mieux les qualifications.

Elle a également insisté pour que à travail de valeur égale, le salaire soit égal entre les femmes et les hommes.

A la veille de discussions sur l’avenir du système des retraites, la FSU a alerté sur les effets négatifs de cette situation sur le niveau des pensions.

Les décisions prises aujourd’hui vont encore pénaliser les agent-es et accentuer le décrochage de salaires avec le secteur privé au détriment des agent-es publics.

La FSU a dit sa déception et son mécontentement à l’issue de ces annonces.

Communiqué FSU
Les Lilas le 18 juin 2018


Articles les plus récents

jeudi 21 juin 2018

Compte-rendu du groupe de travail AVS/AESH

Le SNUipp 13, avec la FSU 13, la fédération syndicale à laquelle il est affilié, a participé à un groupe de travail sur les AVS/AESH le 29 mai 2018 à l’inspection académique. Il fait suite à un précédent groupe de travail indigne où les organisations syndicales n’avaient reçu aucun document de travail. À (...)

mardi 19 juin 2018

PROJET VIVRE ENSEMBLE

En mars dernier, nous vous présentions le projet « vivre ensemble », porté par de plus de 70 collègues des 13ème et 14ème arrondissements de Marseille. Ce projet s’est concrétisé pendant la semaine du 19 au 23 mars . Des textes écrits par les organisateurs et les élèves rappelant les valeurs de tolérance (...)

lundi 18 juin 2018

La France doit respecter le droit d’asile

Depuis des années, la Méditerranée est devenue un cimetière de migrant-es. Loin d’être une fatalité, il s’agit du résultat de politiques désastreuses qui entraînent conflits et régressions économiques et sociales dans les pays les plus fragiles. Des milliers de personnes sont amenées à quitter leur pays, (...)

dimanche 17 juin 2018

Une maternelle bien assise ?

Au vu des annonces de ces derniers temps, deux jours de stage autour d’une « maternelle bien assise » n’auront pas été de trop ! Assises de la maternelle de mars 2018, annonce de la scolarisation à 3 ans et enjeux cachés de cette mesure, nouveau décret régissant les ATSEM, aucun pan de notre école (...)

samedi 16 juin 2018
par  Claire

Classe Exceptionnelle 2018 : améliorer les procédures !

Un Groupe de travail préparatoire aux promotions à la classe Exc 2018 a réuni hier matin les déléguées du Personnel du SNUipp-FSU13 et les membres de l’administration en charge de ces opérations. Pour nous, il était nécessaire, avant de travailler sur le fichier des promouvables pour 2018, de revenir sur (...)

vendredi 15 juin 2018

Le SNUipp-FSU 13 solidaires avec les migrants refoulés aux portes de l’Europe

Le Conseil Syndical du SNUipp-FSU 13 réuni le 13 juin s’indigne du refus opposé à l’Aquarius par le gouvernement italien et s’inquiète de la situation des migrants actuellement à bord de ce bateau.
Le Conseil Syndical du SNUipp-FSU 13 dénonce la politique populiste du gouvernement italien et l’inertie (...)

vendredi 15 juin 2018

Modalité d’exercice dans les classes dédoublées, organisations pédagogiques : les textes sont clairs !

Le SNUipp-FSU 13 a été saisi suite à des pressions subies par de nombreuses écoles desquelles on exige une organisation pédagogique excluant tout exercice à temps partiel sur les CP et CE1 à effectifs réduits.
Nous rappelons les textes :
le texte existant concernant l’organisation pédagogique, est (...)

jeudi 14 juin 2018

Pétition brigades REP+

En audience, le SNUipp-FSU 13 a ré-alerté le DASEN sur le manque de collègues remplaçant-es et le détournement des BD REP+ de leur mission initiale puisque bien plus que 14 BD REP + selon nos sources seraient positionnés sur des congés longs. Nous avons aussi dénoncé le fait que des enseignant-es (...)

jeudi 14 juin 2018

PE stagiaires 2018-2019 : toutes les infos !

Vous avez réussi le concours. Bravo ! Et bienvenue dans le métier
Le SNUipp-FSU, premier syndicat des enseignants du primaire, répond à toutes vos interrogations...
Rejoignez-nous sur le groupe Facebook PES PFSE Aix Marseille 2018-2019
Si vous êtes sur liste complémentaire, rendez-vous sur les (...)

jeudi 14 juin 2018
par  Secteur Débuts de carrière

Jury de titularisation : comment ça se passe !

Principe :
Le jury de titularisation, lors d’une première réunion, consulte l’ensemble des dossiers des stagiaires (rapports tuteur terrain/ESPE, avis de l’IEN, avis du directeur de l’ESPE, grilles d’évaluation, etc.) et arrête une première liste des collègues dont il propose la validation de l’année (...)

Annonces

* PPP : signez la pétition !


* Promotions 2017/2018

PNG - 29.5 ko
e-Promotions

Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2018/2019


Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Mouvement 2018

e-Mouvement


Notre partenaire