mardi 22 septembre 2020

L’ECOLE EN « NECESSITE DE SERVICE » VOLONTAIRE

  • Un coordonnateur REP+ est appelé à faire fonction de directeur. Un directeur est enjoint à prendre sa classe plutôt que d’user de son jour de décharge. Une brigade REP+ est appelée à faire un remplacement à l’autre bout du département. Pas en REP+.
  • Une brigade est appelée un dimanche pour un remplacement le lundi. Des enseignant.es attendent devant leur classe un lundi matin leur brigade REP+ qui ne viendra pas. Elle est à l’autre bout du département.
  • Un enseignant doit choisir s’il prend ses élèves et renonce à sa formation REP+ ou s’il maintient sa formation. Dans ce cas, ses élèves n’auront pas classe.
  • Une maîtresse E, jeune de préférence, est enjointe à prendre une classe. Une semaine, ce ne sera pas long. Tant pis pour les élèves qu’elle suit habituellement !!
  • Dans une école, 5 brigades remplacent 13 enseignant.es. Dans cette autre, une enseignante n’est pas remplacée….

Et puisqu’à mesure que l’épidémie prend de l’ampleur, le gouvernement abaisse les précautions sanitaires à l’école (qui est encore déclaré « cas contact » ce jour ?), on est au moins en mesure de constater que si des élèves n’ont plus classe, ce n’est désormais plus, comme en mars dernier du fait d’une protection sanitaire collective (confinement) mais bien en raison du manque de moyens. Manque de moyens qui en plus d’ôter l’École à des élèves ou l’aide spécialisée indispensable à leur scolarité précipite la dérégulation de nos métiers et de nos fonctions. Les « nécessités de services » sont devenues le bras armé d’une politique qui pourrait faire de nous les pions étourdis d’une institution exsangue. Mais il faut bien comprendre qu’elles n’ont de nécessité que le nom car elles ne sont en fait que le triste visage des politiques publiques d’austérité menées depuis tant d’années.

Les moyens manquent depuis longtemps. Et depuis longtemps nous le disons. Et il faut bien l’admettre. Nos gouvernants le savent.

Eux qui en conscience ont décidé de ne faire aucun effort budgétaire pour recruter des personnels statutaires à l’orée d’une seconde vague épidémique prévisible. Il faut dès lors comprendre qu’austérité budgétaire et dérégulation sont les deux faces d’une même médaille. Mieux que ça même, la contraction des moyens humains est la condition de cette déréglementation.

Ainsi le manque de moyens participe d’une évolution du métier qui nous contraint à nous adapter à ces carences : augmentations des effectifs par classes, suppression progressive des spécificités des brigades, disparition des ZIL, disparition des RASED … L’Éducation mise en place est fonction des moyens que l’on décide d’y mettre et non plus fonction des nécessités pour les élèves.

L’enjeu désormais pour nous est donc bien de pouvoir résister à celle-ci et d’ouvrir l’alternative des possibles. Oui, à l’heure où des plans de 100 milliards existent : recruter sur statut les personnels dont l’École a besoin est possible. Et c’est un chemin qu’il nous faut tracer collectivement pour qu’il aboutisse.


Articles les plus récents

mardi 22 septembre 2020

Lettre aux remplaçant.es

Cher-e collègue remplaçant-e,
Suite aux RIS spécifiques qui se sont tenues et à vos messages, nous sommes intervenus au CHSCT de vendredi dernier pour exiger que chaque personne soit dotée de masques et que le réassortiment soit prévu. Suite à vos remarques, il a été demandé que le matériel soit mis à (...)

mardi 22 septembre 2020

CHSCT du 18.09.20 : une profession déjà épuisée !

Dès sa déclaration liminaire, la FSU a insisté sur l’impréparation de cette rentrée qui a conduit à de nombreux dysfonctionnements : remplaçant-es en manque de masques dans certaines circonscriptions, directrices et directeurs surchargé-es par les missions qui s’empilent : la dernière en date établir la (...)

lundi 21 septembre 2020

La « rupture conventionnelle », comment ça marche ?

Rupture conventionnelle dans la Fonction Publique Le dispositif de rupture conventionnelle entre en vigueur au 1e janvier 2020 pour les contractuel.les en CDI et les fonctionnaires. Pour ces derniers, il est expérimental pour une durée de 6 ans.
Textes de référence : • Décret n° 2019-1593 du 31 (...)

lundi 21 septembre 2020

Bulletin Départemental n° 103 : circulaire et appel à candidature

Bulletin Départemental n° 103 de la DSDEN 13

dimanche 20 septembre 2020

La team néo du SNUipp-FSU 13 s’est agrandie !

La team néo s’est agrandie !
Cliquez sur l’image pour agrandir
Pour cette nouvelle année scolaire l’équipe des militants « débuts de carrière » du SNUipp-FSU 13 s’est agrandie. Que vous soyez stagiaire ou T1, T2 ou T3… nous sommes là pour vous accompagner dans votre entrée dans le métier.
Le SNUipp-FSU (...)

vendredi 18 septembre 2020

Crise Covid : Elèves et enseignant.es victimes de la gestion et de la politique du gouvernement

La crise sanitaire s’accélère contraignant les autorités locales à prendre de nouvelles mesures avec notamment, pour ce qui concerne l’Ecole la fin des sorties scolaires. Au quotidien, suspicions de COVID, réajustements permanents du fonctionnement viennent bousculer une réalité professionnelle (...)

jeudi 17 septembre 2020

Douze ans après le saccage des RASED dans les Bouches du Rhône, qu’en est-il aujourd’hui ? Le SNUipp-FSU 13 dénonce !

Va-t-il continuer longtemps à servir d’alibi, ce virus ? À expliquer les manques qui en réalité se perpétuent depuis des années ? Cette crise sanitaire, au lieu de générer des créations massives de postes pour enseigner aux enfants en toute sécurité et prendre en charge chacun de leurs besoins, sert de (...)

jeudi 17 septembre 2020

17 septembre : Mobilisé·es pour les salaires, l’emploi, les conditions de travail, l’avenir de nos missions

RV Marseille 10h30 Porte d’Aix
RV Arles 10h30 Kiosque à musique
RV Avognon 11h Rond-point de Sorgues
Cliquez sur l’image pour lire le communiqué de la FSU 13
L’appel Fonction publique : Après avoir été loué·es pour leur sens de l’intérêt général et leur efficacité durant le pic de la crise (...)

mercredi 16 septembre 2020

Ecoles à Marseille : Réussir les mobilisations ET l’information

Ce jeudi 17 septembre, un mouvement national de grève pour les salaires, l’emploi, nos conditions de travail et l’avenir de nos missions mobilise les salariés du public comme du privé. Dans un contexte fortement marqué par la crise sanitaire, notamment dans notre département, cette journée prend une (...)

dimanche 13 septembre 2020

Evaluations : Pétition intersyndicale et FCPE

Des syndicats de l’éducation et la FCPE lancent une pétition pour obtenir que les évaluations nationales standardisées, que le ministère entend maintenir coûte que coûte, n’aient pas lieu.
En cette rentrée hors normes et après des mois d’isolement et de déstabilisation, les élèves ont d’abord besoin que (...)

Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Aide Mouvement 2020


* Formulaire pour calcul de pension


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2020-2021


Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire