Après les municipales, c’est de politique qu’il faut changer !

vendredi 4 avril 2014
popularité : 7%

Les résultats des élections municipales constituent une défaite cinglante pour le gouvernement qui a fait le choix de la continuité libérale plutôt que celui du changement, promis et attendu.

Chômage, pouvoir d’achat, inégalités sociales et territoriales, services publics, conditions de travail, précarité : autant d’urgences restées sans réponses satisfaisantes.

Cela n’a pu entrainer que désillusion, colère, ce qui s’est traduit par un nouveau record d’abstention et son corollaire, la montée du Front National…

Plus d’une dizaine de villes seront, pour 6 ans, entre les mains d’hommes et de femmes qui mèneront des politiques antisociales, s’évertuant à dresser les habitants les uns contre les autres.

A Marseille, les 13ème et 14ème arrondissements (près de 150 000 habitants) sont désormais aux mains du FN. Bien que leurs pouvoirs soient limités à ceux d’une mairie de secteur, des dangers pèsent sur les droits des résidents, français ou étrangers, avec ou sans papiers. L’accès des écoles aux équipements socio-culturels et sportifs est aussi menacé, de même que les subventions aux associations partenaires de l’école. Le SNUipp-FSU 13 est déterminé à agir pour que ces droits soient respectés. Il sera en particulier extrêmement vigilant pour tout ce qui concerne les 96 écoles maternelles et élémentaires de ce secteur et notamment sur l’expression des élus FN lors des conseils d’écoles.

Le président de la République a décidé de changer de gouvernement en nommant à sa tête le plus populaire à droite et à l’extrême droite de ses ministres… le tout en maintenant le cap de l’austérité ! La priorité à donner n’est pas aux changements de personnes, mais bien de politique.

Dans l’Éducation nationale, les attentes des enseignants sont très fortes et la transformation de l’école reste une nécessité. Pour cela, il est urgent d’améliorer les conditions d’apprentissage des élèves et de travail des enseignants. Salaires, effectifs dans les classes, RASED, remplacements, rythmes scolaires, formation continue, plus de maîtres que de classes... le SNUipp-FSU entend bien continuer de porter ces revendications et obtenir des avancées pour tous.

Au-delà, la situation générale de crise et son instrumentalisation populiste nécessite des mesures économiques et sociales alternatives, de manière urgente.

Le SNUipp-FSU13 continuera d’œuvrer, dans la FSU et avec l’ensemble des forces progressistes qui y sont disposées, pour des choix plus justes et plus solidaires.


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Permutations 2018/2019


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2018/2019


Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Mouvement 2018

e-Mouvement


Notre partenaire