Après le choc des élections régionales.

vendredi 18 décembre 2015
popularité : 1%

La FSU13 se félicite de la défaite de la liste du Front National en Région PACA. Aucune Région de France ne sera dirigée par ce parti, et c’est une bonne chose pour la démocratie. Mais le problème posé lors de cette échéance reste entier. 

Malgré une augmentation de la participation entre les deux tours (+8,57% en PACA), ce scrutin reste marqué par une forte abstention (plus de 41% dans notre département) et un score insupportable de l’extrême droite. Le nombre de voix qui s’est porté sur la candidate du FN est même en augmentation notable entre les 6 et 13 décembre.

Ce tableau illustre l’urgence sociale dans laquelle se débattent nos concitoyens. Ces élections doivent être un coup de semonce avant qu’il ne soit trop tard.
Il est essentiel que l’orientation économique et sociale du gouvernement soit infléchie vers plus de justice, vers une meilleure répartition des richesses. Les services publics comme rempart à la crise doivent être confortés tant au niveau de l’état que des collectivités territoriales.

La jeunesse de ce pays a besoin de plus de formation, d’une meilleure formation pour affronter les exigences de notre société et le marché de l’emploi. De l’école primaire à l’université, la FSU réclame depuis longtemps une démarche plus forte de création de postes, un retrait des réformes contestées à l’école primaire et au collège, une mise à plat de celle du lycée, des moyens suffisants et pérennes pour l’enseignement supérieur, afin de permettre la réussite de toutes et de tous.

Le chômage de masse ne pourra être combattu qu’avec une politique vigoureuse de diminution du temps de travail, de relance économique et de conversion écologique de la production. Pas par une dérèglementation du travail. Dans ce domaine aussi, les services publics peuvent être une chance pour le pays.
 
Un signe fort doit être donné à l’ensemble des salariés du public et du privé en matière de pouvoir d’achat. Après le rendez vous manqué de l’augmentation du SMIC, l’échéance des négociations salariales dans la fonction publique au mois de février sera un test important. Le gel du point d’indice doit être levé, la perte du pouvoir d’achat rattrapée.

La FSU appelle les personnels à rester très vigilants et très mobilisés contre toute exploitation raciste et discriminatoire des tragiques événements que vit notre pays, elle favorisera dans les établissements scolaires et universitaires les échanges, les débats à ce sujet. Le nécessaire combat contre les groupes terroristes ne doit pas remettre en cause les libertés démocratiques ; de ce point de vue l’état d’urgence ne peut devenir un état permanent.

La FSU sera très attentive à la mise en place de la politique de la nouvelle majorité régionale tant sur la gestion des personnels que sur la mise en œuvre des missions confiées à la région (lycées, orientation des actifs, apprentissage, formation continue, schéma régional de l’enseignement supérieur, services publics régionaux …).

Seule une société mobilisée vers plus d’égalité sociale et plus de fraternité pourra faire reculer le danger que fait planer sur tou-te-s l’extrême droite.


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Formulaire pour calcul de pension


*Permutations 2019/2020


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion spécial fin d’année 2020


Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire