Mouvement 2016 : bilan ... et perspectives !

Compte-rendu du groupe de travail CAPD du 10 novembre 2016
mercredi 16 novembre 2016
popularité : 3%

Un groupe de travail a été réuni "à la journée" et en présence du DASEN ce jeudi 10 novembre, afin de faire le point sur le Mouvement 2016 et peut-être, en tirer les leçons pour en améliorer les procédures et les résultats. Le "peut-être" sous entendant que suivant les points de vue, des participants ou de l’administration, les réflexions ne seront pas les mêmes !

Sur la participation : plus de 3000 collègues du département participent à la 1ère phase, dite "principale" ou "à titre définitif", même si une petite partie des postes (plutôt spécialisés) y est obtenue à titre provisoire. Il s’agit donc d’une opération de carrière très importante, par laquelle un tiers des participants change de postes, un autre tiers reste sur le support obtenu précédemment ... et un tiers des collègues est reversé à la 2ème phase dite "provisoire".

Sur les procédures : les règles sont départementales et établies à partir d’un cadre réglementaire national. Des groupes de travail sont organisés en amont et pendant les mouvements, réunions auxquelles le SNUipp-FSU13 participe très activement, pour en assurer la transparence et vérifier les barèmes à partir des éléments qui lui sont confiés. Ceci ne signifie pas que les syndicats "font" les règles et les barèmes, mais qu’ils pèsent pour que le point de vue de l’administration soit contrebalancé par celui des enseignants qu’ils représentent. A ce titre et depuis des années, le SNUipp-FSU13 s’est opposé à l’obligation de formuler un vœu de Zone élargie dès la phase principale ou aux postes à profil qui symbolisent pour lui l’iniquité et l’opacité.

Lors de la phase de remodelage des circonscriptions et de restructuration des Brigades, il y a 2 ans, nous n’avons eu de cesse d’alerter les services sur l’explosion de difficultés que cette conjugaison de modifications allait entraîner et malgré les tentatives pour encadrer les procédures par des mesures plus "à l’échelle humaine", nous avons alors vécu un mouvement hors norme, générateur de colère et frustration !

Sur les résultats : En regard de ce mouvement particulier en 2015, il est vrai que celui de 2016 a été plus serein et certaines décisions ont même permis à une grande majorité de collègues de partir en vacances en ayant rencontré leurs futurs collègues. Des situations complexes, peut-être marginales mais pourtant bien réelles, sont pourtant restées sans solution : un décalage persiste entre les lieux d’habitation des enseignants et les écoles à pourvoir ... Alors, les trajets entre le domicile et le lieu de travail peuvent devenir un fardeau et entraver les conditions d’exercice, voire dans un cas extrême, pousser à la démission. Cette question reste entière et ne peut se traiter par une application informatique !

Sur les perspectives : De nombreuses pistes ont été évoquées, et là encore, avec des positionnements différents ...

  • L’anticipation des accords de temps partiels : l’amélioration se pose comme une évidence et plus tôt les collègues savent s’ils ont obtenu satisfaction, plus tôt il s’organiser pour assurer au mieux le service. A ce sujet, l’administration devrait proposer une application informatique pour gérer les demandes. A suivre ...
  • Les postes de Tdép., coûteux en temps de gestion, sont chaque année remis sur la sellette. Pour preuve, leur évolution et le fait que la quotité principale, autrefois fixe d’une année sur l’autre, fait maintenant l’objet d’un ré-examen annuel (la recherche de berceaux pour les stagiaires est passée par là ...). Ils présentent pourtant de nombreux avantages dont un, et non le moindre, est de stabiliser les équipes !
  • Les postes à profil : ils pourraient être étendus aux directions REP+ à 1/2 déchargée ! Cette extension irait au delà de ce qui est préconisé dans le BO Mobilité des personnels 2016, qui parle "d’exception" sur ce type de fonctions. Gageons que le débat sera animé sur ce point.
  • La parution de listes de postes les plus fiables possibles : tous les services (DPE, DOS et informatiques sont mobilisés) pour aller dans ce sens. Il faut savoir que tout poste est susceptible d’être vacant et peut être demandé, mais l’affectation ne peut se faire à titre définitif que si le poste a été libéré sur le plan administratif (problème des demandes de retraite passées en machine tardivement par les services du Rectorat pour diverses raisons ...).

D’autres groupes de travail permettront de revenir sur ces questions et d’avancer dans la perspective d’un Mouvement efficient, mais respectueux des personnels.

La prochaine réunion devrait traiter des promotions pour l’année 2016/2017. Ce sera sans doute l’occasion d’évoquer les nouvelles mesures PPCR et leur déclinaison. Si vous êtes concerné, vous pouvez saisir vos questions et calculs de barème sur notre application e-promotions.snuipp.fr/13 ICI


Annonces

* A signer en ligne

2 Pétitions à signer : Listes complémentaires et Conseillers Pédagogiques

-

-


* Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

* Bulletin d’adhésion 2017/2018

Bulletin d'adhésion 2017-2018


* Permutations interdépartementales 2017


* Promotions 2016/2017

PNG - 29.5 ko
e-Promotions

. FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire