Comment faire classe quand il fait 12°C, ou moins, dans une classe ?

mercredi 11 janvier 2017
popularité : 3%

Nombre d’écoles du département connaissent de gros problèmes de chauffage en cette rentrée. Ca n’est pas nouveau, l’enquête SNUipp-FSU 13 de l’an dernier sur les locaux des écoles de Marseille montrait que 74% des écoles de la ville étaient confrontées à des problèmes thermiques ! Classes dans des préfabriqués peu adaptés, manque d’isolation, défaut d’huisseries, vétusté des bâtiments sont autant de causes de basses températures.
Cependant cette situation semble se dégrader car de nombreuses communes semblent mettre en place des mesures destinées à réaliser de économies sur le dos des élèves et des personnels : absence de chauffage les week-ends, reprise tardive les lundis matins, baisse des températures dans les locaux…
C’est ainsi que de nombreux collègues,en reprenant la classe la semaine dernière, ont pu constater des températures parfois très basses, jusqu’à 5°C, et souvent aux alentours de 12 à 14°C.

S’il est vrai qu’il n’existe pas de seuil légal en deçà duquel il n’est pas possible de fonctionner, il y a bien une réalité qui s’impose ! C’est pourquoi, dès le 12 juin 2014, la FSU avait proposé au CHSCT-13 un avis voté à l’unanimité qui demandait le respect de températures minimales (18°C) comme maximales. (lien) Cependant, notre employeur, qui s’est dit favorable au suivi de cet, ne se préoccupe pas vraiment de sa réelle application.

Dès lors, en cas de températures particulièrement basses, les enseignants alertent souvent les parents et leur demandent, par souci de protection de leur enfant, surtout des plus petits, fragiles, s’ils peuvent garder leur progéniture. Quoi de mal à cela ? En effet, il faudrait être bien éloigné de la réalité d’une journée de classe pour croire qu’on peut faire faire du sport toute une journée aux élèves, entre les tables pour qu’ils se réchauffent !

Si le SNUipp-FSU 13 va lancer une enquête dans les écoles afin de savoir dans quelles conditions les élèves et les enseignants doivent travailler, et se retourner vers le DASEN, garant de notre santé, comme vers les communes, il s’adresse immédiatement au Recteur concernant les enseignants d’Aubagne, gravement mis en cause par la Municipalité dans un communiqué adressé aux parents d’élèves !


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Formulaire pour calcul de pension


*Permutations 2019/2020


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2019-2020


Dernier Info-Hebdo


Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire