Pétition Conseillers pédagogiques

mardi 17 janvier 2017
popularité : 1%

Réunis à l’initiative du SNUipp-FSU13, les conseillers pédagogiques des Bouches du Rhône ont exprimé une souffrance liée à un manque de reconnaissance de leur fonction.

En 2015, après négociations des organisations syndicales et de l’ANCP, le ministère reconnaissait l’expertise et la spécificité de leur fonction par une revalorisation financière sous forme d’une indemnité annuelle de 1000€ et 1 point de bonification spécifique.
Aujourd’hui, l’exclusion des Conseillers Pédagogiques du bénéfice de l’ISAE a rendu cette revalorisation caduque. La situation actuelle est devenue inéquitable et profondément injuste au regard des missions sans cesse augmentées : le suivi des néo-titulaires, les tâches administratives chronophages, les plans de formation, les réunions d’équipes, sans parler du travail invisible...
Les écarts de traitements vont se creuser lors de la conversion d’une partie de l’ISAE en points d’indice. Que se passera-t-il pour les conseillers pédagogiques ? Quelles incidences sur le déroulé de leurs carrières, la revalorisation salariale et indiciaire, leurs retraites ?
Il n’est pas question d’opposer les personnels de l’Éducation nationale et nous continuons, avec eux, à nous inscrire dans la campagne des exclus des ISAE, toutefois, à l’heure actuelle, leur salaire brut annuel reste décroché des autres catégories de personnels (voir tableau comparatif en annexe)
A ceci s’ajoutent des conditions de travail et moyens qui diffèrent selon les circonscriptions :
- absence de bureaux personnels, de téléphone, de matériel informatique, de papeterie, de timbres
- prises en charge des frais de déplacement très éloignées de la réalité géographique des zones d’intervention, obligeant les Conseillers Pédagogiques à engager des frais personnels pour l’exercice de leurs missions.
 
Le SNUipp-FSU 13, portant la demande des conseillers pédagogiques, demande l’ouverture d’un groupe de travail ministériel, sur les points suivants :
 
- une revalorisation de l’indemnité de fonction de Conseillers Pédagogiques actuellement de 1000€ 
- une revalorisation de la bonification indiciaire 
- une redéfinition équitable de la prise en charge des frais de déplacement
- sur leurs conditions de travail afin d’établir d’une équité entre circonscriptions, tant rurales qu’urbaines, et ce à l’échelle nationale

Téléchargez le courrier au Ministre :

PDF - 224.1 ko

Indiquez votre accord avec ce texte en remplissant le formulaire ci-dessous :


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Formulaire pour calcul de pension


*Permutations 2019/2020


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2019-2020


Dernier Info-Hebdo


Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire