CTSD ou comment faire plus avec moins !

vendredi 30 juin 2017
popularité : 1%

Le SNUipp-FSU a dénoncé l’urgence, la précipitation et l’absence de moyens mis à disposition pour mettre en place les CP à 12. Il a aussi alerté sur les conditions de travail faites aux brigades départementales et de circonscription qui vont être sollicitées pour être affectées à l’année, en REP+.

Concrètement,

  • nous avons obtenu qu’il n’y ait aucune suppression de poste PARE et que toutes les écoles conservent leur maitre supplémentaire, qu’elles soient REP+, REP ou Education Accompagnée. Si l’actuel maître PARE souhaite prendre un CP à 12, une autre personne devra être trouvée pour le maitre supplémentaire.
  • les CP à 12 se mettront en place partout en REP+ dès cette rentrée, en cointervention lorsqu’il y a des problèmes de locaux
  • ces CP doivent bénéficier de "maîtres chevronnés », à trouver de préférence parmi les maitres de l’école
  • un appel à candidatures de brigades circo ou départementales devrait paraitre rapidement pour compléter les équipes des écoles REP+

La DSDEN 13 avait prévu 139 postes pour mettre des CP à 12 partout en REP+, nous avons réussi à obtenir deux moyens supplémentaires pour des écoles dont les effectifs des autres niveaux augmentaient de façon inacceptable : comme s’il y avait eu une fermeture de classe.
Nous ne pouvons cependant nous satisfaire que partiellement de ces deux moyens obtenus, puisque deux brigades supplémentaires seront sollicitées amenuisant encore un peu plus les possibilités de remplacement.
Nous avons dénoncé le fait que plusieurs autres écoles aient vu de grandes répercussions sur les effectifs des autres niveaux, sans que la DSDEN accepte de prendre en compte ces autres situations.
Au final, 141 moyens seront nécessaires à la mise en place de CP à 12, auxquels il faut ajouter 6 postes pour l’augmentation des décharges de direction, soit 147 postes.
Le DASEN a cependant signalé qu’il prendrait en compte les inscriptions tardives et ajouterait les moyens nécessaires à la rentrée.

Les 25 postes de PDMQDC créés en février participeront au financement de ces 147 moyens, ce sont donc 122 postes de brigades qui vont être réquisitionnés.

L’administration a décidé que les 15 postes supplémentaires de brigades REP+ créés en février, seront suffisants pour couvrir les actuels besoins et former les 141 nouveaux collègues. Comme cette année, elle envisage le recours aux autres brigades au besoin.

Pour les ouvertures fermetures de classes, les 12 postes restant de la dotation de 200 postes ont été répartis entre 19 fermetures et 31 ouvertures.
4 Classes Accueillantes de Secteur (CAS) sont d’ores et déjà prévues. Cf tableau ci-dessous. D’autres CAS pourraient être définies lors du groupe de travail qui aura lieu fin août.

Le SNUipp-FSU 13 a dénoncé la réquisition de 10 postes de brigades pour décharger à mi-temps les enseignants qui seront formés au bilinguisme ( EDIL ), mis en place pour alimenter la future cité scolaire internationale du projet EUROMED.
Suite à notre opposition au manque de transparence de la « désignation » des postes et écoles retenus, nous avons obtenu qu’un appel à candidature paraisse l’an prochain. Nous y veillerons !

Enfin, nous nous sommes opposés de manière unitaire à l’emploi de contractuels, cf déclaration ci-dessous. Le SUipp-FSU a demandé le recrutement maximal sur la liste complémentaire (96 postes) afin d’éviter la précarisation de notre profession.

Nous avons aussi interrogé l’administration sur le blocage des renouvellements de contrat CUI (AVS comme AAD) et obtenu que les personnels soient destinataires d’un courrier les informant de la situation. Si l’autorisation de recrutement est donnée suffisamment tôt par la DIRECCTE, avant mi-juillet env, il n’y aura pas de rupture de paye cet été, sinon la DSDEN 13 devra prévoir des fins de contrats. Dans ce cas, les personnels recevront une attestation leur permettant de recandidater en septembre, malgré un contrat récent.

Pour l’an prochain, l’administration gage que des postes seront obtenus pour financer les mesures, mais les annonces nous font fortement douter qu’ils soient à hauteur des besoins ! Or nous n’accepterons pas que les écoles d’Education Prioritaire soient soumise à la précarité permanente, devant improviser répartitions pédagogiques et modalités de fonctionnement au dernier moment.

Le SNUipp-FSU s’est exprimé majoritairement contre ce projet, 3 voix, car nous ne pouvons adhérer au projet global tout en exprimant une voix en abstention afin qu’un nouveau CTSD ne soit pas convoqué dans une semaine. Cela aurait eu pour conséquence de retarder toutes les nominations concernant les ouvertures de classe, les postes devant d’abord être ouverts pour que les personnels y soient nommés. La prochaine rentrée va être suffisamment difficile, il nous a paru inutile d’en rajouter !

Vous étiez nombreux hier midi devant la DSDEN 13 pour dénoncer les difficultés annoncées de cette prochaine rentrée, nous saurons revenir encore plus nombreux au besoin !

Les mesures d’ajustement de carte scolaire

PDF - 81.3 ko
Mesures carte scolaire juin 2017

Liste des "CP à 12" après CTSD

PDF - 155.6 ko
Liste des "CP à 12" après CTSD

La déclaration unitaire dénonçant l’embauche de contractuels enseignants et celle du SNUipp-FSU 13

PDF - 198.3 ko
Déclaration unitaire contractuels
PDF - 87.4 ko
Déclaration liminaire au CTSD du 29.06.2017

Annonces

* Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

* Bulletin d’adhésion 2017/2018

Bulletin d'adhésion 2017-2018


* Pétitions en lignes

Interpellation du ministre !

-


* Permutations interdépartementales 2017


* Promotions 2016/2017

PNG - 29.5 ko
e-Promotions

. FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire