Le SNUipp-FSU 13 reçu par la mission Maternelle : l’occasion de faire le point !

mercredi 20 décembre 2017
popularité : 2%

Le SNUipp-FSU 13 a été reçu en audience vendredi 15 décembre 2017 par Mme Bellet, IEN en charge de la mission Maternelle auprès du DASEN.

1. Les effectifs :
Nous avons abordé le problème central des effectifs de classes chargés dans certains secteurs, en particulier en REP+ (problème des locaux exigus) en rappelant que cette revendication était primordiale pour les enseignants.
Notre crainte de voir les seuils augmenter à la rentrée prochaine a été écartée mais pas dissipée par l’IEN, qui nous a affirmé de pas en avoir été informée pour le moment. Les CP à 12 en REP+ ont été gourmands en poste cette année, qu’en sera-t-il pour les CP en REP à la rentrée prochaine ?
Les revendications du SNUipp-FSU 13 : des effectifs en maternelle ne dépassant pas 25 élèves par classe, 20 en éducation prioritaire, 15 en petite section et très petite section sont des conditions indispensables à la réussite des élèves.

2. Inclusion scolaire :
L’école maternelle est pour beaucoup d’élèves le premier lieu de socialisation, et le lieu des premiers signaux, clairs ou subtil, de difficultés. En TPS comme en PS, les enseignant.es sont souvent confronté.es à une grande solitude quant à l’évaluation et à l’accompagnement des familles dans leur parcours d’acceptation des difficultés et des délais de prise en charge.
Nous avons abordé la question :
- des premiers dépistages parfois même lors de l’inscription de ces élèves,
- des RASED quasi-inexistants ou surchargés et qui ne viennent plus en maternelle (psychologue scolaire et maître E),
- des délais insoutenables pour les familles avant d’obtenir un suivi en CAMSP,
- des difficultés des structures de soins et d’accompagnement (PMI, CAMSP, CMPP),
- de l’absence de CAMSP au centre-ville de Marseille malgré des besoins criants, soutenez la pétition en la signant ICI
- des délais entre les notifications MDPH et les nominations d’AVS qui laissent les collègues et les classes en situation de détresse,
- du problème des AVSi nommées pour deux élèves de petite section et de la difficulté à se partager le temps alloué, pour présence sur les matinées.
- du maintien en maternelle « en attente de place » dans un établissement spécialisé.
Ces questionnements étaient prégnants lors du stage de deux jours organisé par le SNUipp-FSU 13 l’an dernier « Ecole maternelle : singularité et enjeu de la première scolarisation ».
Les revendications du SNUipp-FSU 13 : apporter aides et conseils aux enseignant.es scolarisant des élèves en situation de handicap, assurer une formation à tous les enseignants qui scolarisent un élève en situation de handicap en classe ordinaire, titulariser les AVS et prévoir leur remplacement en cas d’absence.

3. La toute petite section :
Il y a cette année 72 classe de TPS dans le département. S’il y en avait une par école maternelle REP+, REP et EA, il y en aurait 173 !
Malgré l’importance reconnue, y compris par Mme Bellet, de la TPS pour la réussite scolaire des enfants des milieux les plus précaires, et la priorité donnée par le précédent ministre de l’Education Nationale, les chiffres sont mauvais : - 51 enfants en TPS cette année sur le département.
Les effectifs : certaines classes accueillent 20, 21 voire 22 enfants. Nous avons soulevé l’absence de cadrage clair dans les textes sur cette question, alors que les préconisations étaient de 17 maxi
Malgré des demandes répétées, les conditions d’inscription en TPS sont encore peu claires et dépendent des communes. Sur Marseille, impossibilité pour les parents d’obtenir une liste des classes accueillant des moins de 3 ans. Le tout se faisant par le biais d’un numéro surtaxé et un traitement des inscriptions annoncés pour septembre ! Sur Aix, on parle de classes passerelles alors qu’elles ne le sont pas….Le SNUipp-FSU 13 s’est montré très préoccupé par ces remontées d’informations et a assuré qu’il rencontrerait les chargés de la petite enfance des communes qui dysfonctionneraient comme nous l’avions fait sur Marseille, en exigeant un traitement normal des inscriptions afin que les rentrées et pré rentrées se fassent sereinement, comme l’indiquent les instructions officielles.
Les revendications du SNUipp-FSU 13 : Cette scolarisation précoce ne peut être réussie que sous certaines conditions : effectifs à 15 élèves maximum, ATSEM affectée à plein temps, possibilité de rentrée échelonnée, projet pédagogique devant être à l’initiative des équipes enseignantes, formation spécifique…

4. Les ATSEM :
En 2018, 800.000 postes d’ATSEM devraient être créés, sans que cette mesure soit encore très claire en terme de formation (nouveau CAP AEPE « Accompagnement Educatif Petite Enfance ») ou de nomination. Le combat et les revendications des ATSEM l’an dernier a permis de faire avancer la reconnaissance de leur diplôme de la petite enfance.
Un travail conjoint Education Nationale et Association des maires de France devrait donner lieu à publication en mars 2018… affaire à suivre.
Rappel de la nécessité d’une réelle charte des ATSEM avec un cadre précis de fonctionnement qui ne soit pas que local (existence de chartes municipales, mais toujours pas départementale).
Nous avons besoin d’ATSEM avec plus de temps de présence en classe, en nombre suffisant (une par classe), qui soient remplacées et pas déplacées en cas d’absence de l’une d’entre elles.
Le stage « maternelle » du SNUipp-FSU 13 l’an dernier à mixer ATSEM, AVS et PE dans ses participants.
Les revendications du SNUipp-FSU 13 : Une ATSEM par classe à temps plein !

Cette audience a été l’occasion de réaffirmer les revendications du SNUipp-FSU 13 auprès de Mme Bellet, IEN en charge de ce dossier auprès du DASEN. Elle a été attentive et réceptive, mais le SNUipp-FSU 13 se pose maintenant la question des moyens alloués par la DSDEN 13 pour un secteur qui, s’il regroupe près de 100.000 élèves sur l’académie, n’a été doté que d’un mi-temps pour gérer la Mission maternelle des Bouches-du-Rhône...
Le SNUipp-FSU 13 continuera à porter ses revendications dans chaque instance paritaire ainsi qu’à ses différentes audiences auprès du Recteur et du DASEN.


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Aide Mouvement 2020


* Formulaire pour calcul de pension


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2020-2021


Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire