BD REP+, Maitre E, Droits syndicaux … : Compte-rendu de l’audience DASEN

mercredi 28 mars 2018
popularité : 3%

Le SNUipp-FSU 13 a été reçu mardi 20 mars par le DASEN, l’IEN et un DASEN Adjoint.

Brigades REP+
Le SNUipp-FSU 13 a été alerté par des Brigades REP+ ayant reçu une affectation sur un remplacement long, jusqu’en fin d’année scolaire, et a interpellé le DASEN à ce sujet.
L’IEN-A a répondu que l’administration devait faire face à de nombreux congés maternité à un moment où, en cette fin d’hiver, peu de brigades circo ou départementales étaient disponibles. Elle a tenu à préciser que « seul.es » 14 brigades REP+ avaient été destinataires de ce courrier. Le SNUipp-FSU 13 a souligné que ça n’était pas la mission des Brigades REP+ et a obtenu l’assurance que ce remplacement ne soit que temporaire, le BD REP+ retrouvera sa fonction dès qu’une brigade de circonscription ou départementale serait disponible.
L’administration a reconnu une « maladresse » en ayant omis de préciser le caractère « temporaire » du remplacement.
Nous avons fait remarquer à l’administration qu’il y avait donc bien besoin de plus de remplaçants !
Le SNUipp-FSU 13 a informé les BD REP+ dès sa sortie d’audience de la réponse de l’administration.

Droits syndicaux :
Le SNUipp-FSU 13 a dénoncé la posture de la circonscription de Marseille 6 dans laquelle les refus de départs en stage syndical sont systématiques. Nous avons déploré l‘absence de dialogue social de la DSDEN sur ce point et rappelé au DASEN que les avis de refus qu’il portait, 15j avant le stage, devaient être motivés et portés à connaissance de la CAPD.
De même, nous avons exprimé notre vif mécontentement face à la méthode choisie par la DSDEN 13 et à son passage par « ordonnance » concernant la suppression des maitres E dans le calcul de la décharge et du groupe de rémunération des directions d’écoles. Décision prise au mépris de tout respect des instances, posture à laquelle l’administration ne nous avait pas habitués, mais hélas très à la mode en ce moment… cf article
Nous avons aussi rappelé au DASEN qu’il se devait de porter à notre connaissance la liste des postes de BD, conseillers pédagogiques, etc… supprimés que nous attendons toujours : le DASEN a répondu qu’ils vont nous être transmis. Nous lui avons fait remarquer que l’administration disait cela depuis le groupe de travail CTSD du 8 février !
De même, nous avons dénoncé avoir été « informés » de décision de fusion après le CTSD et le CDEN.
Nous qui avions cru que la parole du ministre devait être respectée par tous, y compris lorsqu’il appelait à une école de la confiance…

Classe exceptionnelle :
Le SNUipp-FSU 13 a dénoncé les refus de candidatures liées au classement temporaire d’écoles, actuellement REP ou REP+, en RRS. C’est ainsi que certains collègues se voient refusés la prise en compte de certaines années passées dans la même école !!! Ces collègues ont eu beau fournir des bulletins de salaires de toutes les années où ils ont perçu l’indemnité ZEP, l’administration ne reconnait pas l’exercice en Education Prioritaire !
Rappelons que le SNUipp-FSU est opposé à la classe exceptionnelle visant à valoriser la rémunération "au mérite".

Conditions de travail des directrices et directeurs d’école :
Le SNUipp-FSU 13 a alerté l’administration sur les dysfonctionnements et contraintes d’Affelnet qui obligeaient à se rendre sur l’application plusieurs fois en espérant pouvoir s’y connecter… Nous avons demandé un délai supplémentaire par rapport au calendrier établi. Alors que les AADE sont supprimés, compliquer le travail de direction n’est franchement pas un bon signal de « simplification », obligation qui tarde beaucoup à venir !
Nous avons aussi évoqué l’opération Défi Maths et demandé à ce qu’elle puisse être anticipée pour que les enseignants qui le souhaitent puissent s’en emparer.

Contractuels enseignants :
Le SNUipp-FSU 13 a demandé à ce que les frais de déplacements calculés d’après le décret de 2006 soient versés au plus vite. Nous avons également à nouveau posé la question d’éventuels recrutements pour l’année scolaire 2018-2019. En effet, étant donné le nombre de dédoublements en Education Prioritaire, et le faible solde positif des permutations (+15), nous ne pouvons qu’être inquiets quant au manque d’enseignant.es dans notre département l’année prochaine.
L’administration a répondu que d’autres leviers étaient possibles que le recours aux contractuels, comme les ineats/exeats et les refus de temps partiels sur autorisation, ce contre quoi nous nous sommes élevés.


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Formulaire pour calcul de pension


*Permutations 2019/2020


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2019-2020


Dernier Info-Hebdo


Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire