Ecoles de Marseille : on attend quoi ?

jeudi 22 novembre 2018
popularité : 7%

Les derniers résultats de notre enquête sur les locaux des écoles marseillaises sont malheureusement sans surprise !
Deux ans et demi après l’intervention du précédent gouvernement et sa ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem qui avait commandé un audit sur l’état des écoles de la ville et donné au passage quelques millions pour soutenir les dépenses, où en sommes-nous ?

Comme à chaque fois, la municipalité a mis des pansements çà et là et trouvé comme seule réponse le projet des PPP (partenariat public privé) qui va endetter un peu plus ses habitants pour 34 écoles, délaissant plus encore les 410 autres, et ce pour 25 ans !
Nous ne cessons de le dénoncer dans le collectif marseillecontrelesppp ici

Suite à une adresse de la FSU 13 au plus haut niveau, JM Blanquer a annoncé à son tour, la semaine dernière un audit, en plein drame….

Le SNUipp-FSU13 n’a cessé de dénoncer et peser de tout son poids dans les différentes instances que ce soit à la Mairie, Rectorat, Dasen, Préfecture,…
Rien ne bouge, rien ne change !

Le drame de la rue d’Aubagne a ému la France entière qui a découvert l’état d’abandon terrible dans lequel vivent certain-es de nos concitoyen-nes, parmi les plus pauvres et les plus fragiles.

Il en va de même pour les écoles de Marseille, notre enquête démontrant une fois encore s’il en était besoin, que les quartiers nord et le centre-ville sont totalement abandonnés par les services publics de la ville, des demandes de travaux datant de plusieurs mois, jusqu’à 10 ans pour certaines : mat Soude, mat la Fourragère, Bugeaud, Bonneveine 2, Accoules, St Louis le Rove, St Gabriel, La Viste Bousquet, Solidarité, République Moisson, Clair Soleil, La Soude, Zac Bonneveine, Frais Vallon, Rouet, National, Mat Les Dames,....

Les demandes de travaux concernent toujours et encore des problèmes d’huisseries et d’isolation thermique ou sonore.
De nombreuses écoles sont évidemment concernées par des inondations et infiltrations dues aux intempéries de ces dernières semaines, entraînant des dégâts électriques et des effondrements de plaques des plafonds, graves pour certains (St Vincent de Paul, Clair Soleil, Bugeaud,..).
Les services municipaux colmatent au mieux et au plus pressé..
Les travaux de réfection des cours, du système de chauffage et d’entretien des sanitaires enfants et adultes sont aussi mal traités, leurs remplacements sans cesse repoussés aux calendes grecques.

Comme il y a deux ans et demi, l’insalubrité des écoles est soulignée par nos collègues : 34 écoles ont des nuisibles (!), 8 des problèmes d’amiante, 1/3 disent ne pas avoir reçu assez de produits d’hygiène et entretien…

A la question de l’utilité et efficacité du numéro allo mairie école, la réponse est NON pour la majorité des directrices-eurs.

Notre enquête montre encore que :

  • 1/3 des écoles n’ont pas d’installations sportives ou en plein air à proximité
  • La totalité des écoles maternelles n’ont pas assez de place en dortoirs pour coucher correctement les enfants et le font dans les classes
  • Les dédoublements de classe ont entrainé la suppression des BCD, salles informatiques voire salles des maîtres.

Le SNUipp-FSU13 a d’ores et déjà demandé une audience au Préfet sur la question des écoles de Marseille, considérant que l’action doit être menée avec sérieux et gravité, sous la responsabilité de l’Etat.
L’insalubrité de certaines écoles où sont indignement accueillis nos élèves et où travaillent des agents de l’Etat et des territoriaux doit être traité au plus vite.

Pour exemple, les écoles du Cours Julien et des Bergers qui accueillent des enfants du quartier de la rue d’Aubagne ont des craintes quant à la sécurité de leurs élèves, la cour de l’école étant au-dessus d’un local Cours Lieutaud qui se trouve être dans un état inquiétant de dangerosité, et ce depuis plusieurs années.

Le SNUipp-FSU 13 soutient l’équipe enseignante et les parents d’élèves dans leur action auprès des services de la DSDEN et de la mairie afin d’avoir l’assurance totale d’absence de risques.

Afin de nous donner les moyens d’obtenir des locaux enfin dignes pour les écoles de Marseille, nous vous invitons à remplir notre enquête rapide en ligne ici

PDF - 207 ko
Courrier au Préfet sur les écoles de Marseille

Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Permutations 2018/2019


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2018/2019


Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Mouvement 2018

e-Mouvement


Notre partenaire