Promesse de dialogue social ? Nous attendons les preuves !

mardi 15 janvier 2019
popularité : 1%

Le SNUipp-FSU 13 a rencontré le DASEN, le SG, l’IEN-A et la nouvelle DASEN-Adjointe, Mme Bluat.
En guise de vœux, nous avons préféré rappeler la nécessité de respecter les droits syndicaux et pour cela de donner les moyens aux représentant-es des personnels de faire leur travail : respect en matière de stages notamment, mais aussi de documents de travail ou de dialogue.
Des efforts devraient être faits, des solutions trouvées.

Nous avons longuement mis en garde le DASEN sur l’épuisement de chacun-e en cette rentrée, particulièrement à Marseille où les enseignant-es, en fonction de direction notamment, avaient été mis à mal dès les premiers jours par faute d’information fiable sur des problèmes de cantine. A cela ont pu s’ajouter des problèmes de locaux importants : parfois à peine 10°C dans des classes, d’inondations, de panne électrique, sans parler des punaises de lit ou autres cafards … Bref des problèmes très « classiques » pour Marseille mais inadmissibles.

Le DASEN nous a dit travailler avec la Mairie et ne semble pas prendre la réelle mesure de la dégradation des conditions de travail.
Nous lui avons rappelé sa responsabilité quant aux conditions d’apprentissage des élèves et de travail de ses personnels dont il est censé protéger la santé…
Nous avons prévenu nous serons vigilants sur ce dossier qui doit évoluer rapidement.

Concernant la scolarisation des plus petits à Marseille, nous nous sommes appuyés sur un écrit de la municipalité qui refusait une entrée à l’école d’un TPS au regard qu’une telle classe n’existait pas dans son école de secteur, sans proposer l’école d’à côté où il en existait une… ! La municipalité veut-elle vider les TPS afin que la DSDEN puisse récupérer des postes ? Une fois de plus, nous avons demandé à ce que les choses se fassent dans les règles, à Marseille comme ailleurs !

Nous sommes ensuite revenus sur certaines « lubies » de circonscriptions : PPCR d’école, évaluations CP avec plusieurs réunions imposées et documents chronophages à compléter…
L’IEN-A a rappelé la logique actuelle qui est celle d’un accompagnement bienveillant, non de mesures discriminantes, et que tout travail de CP peut être prévu dans les heures dédiées à la formation sinon doit être récupéré sur les 108h.
Concernant les CP dédoublés, les IENs ont assisté à un séminaire national d’où chacun-e est ressorti-e avec une demande d’évaluation mais aucune forme n’est imposée.


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Aide Mouvement 2020


* Formulaire pour calcul de pension


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2020-2021


Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire