COVID-19 et conditions de travail : les résultats de l’enquête

mercredi 25 mars 2020
popularité : 1%

Le SNUipp-FSU 13 a réalisé entre le 18 et le 20 mars 2020 une brève enquête sur vos conditions de travail en cette première semaine de fermeture des écoles et de confinement dans le cadre de la crise du COVID-19.
686 réponses ont été reçues, donnant ainsi un état assez représentatif qui a permis d’intervenir en CHSCT départemental le 20 mars.

  • Fonction : 60% de PE en charge de classe, 32% de directrices et directeurs
  • Accueil des enfants de soignants :
    • 62% des collègues sont volontaires, 38% sont non volontaires. Cette situation n’est pas acceptable, personne ne doit être forcé à se déplacer, il y a suffisamment de volontaires et les propos du ministre sont clairs : "en tant qu’employeur, notre priorité est de garantir la sécurité et la santé des personnels. Les consignes sont donc claires : les déplacements, les réunions, les contacts doivent être limités... le télétravail doit être prioritairement utilisé" !
    • 80% ont pu choisir leurs créneaux
    • 88% n’ont reçu aucun ordre de mission pour se rendre sur une école différente de leur école habituelle. Cette situation n’est pas admissible : les collègues doivent être munis d’un écrit précisant que l’administration leur demande de se rendre dans une école site la mentionnant.
    • dans 50% des cas, l’accueil est demandé aussi le mercredi, là encore il appartient à l’administration d’organiser les services avec les collectivités territoriales et associations habituellement mobilisées sur ces créneaux
    • dans 33% des cas, l’accueil est demandé sur la pause méridienne
    • 68% des répondant-es n’ont eu aucune fiche décrivant les procédures à appliquer. Une fiche est en cours de rédaction par le CHSCT-A.
    • 70% n’ont pas eu d’information sur les mesures de protection mises en œuvre. Le SNUipp-FSU alerte régulièrement et exige que les conditions sanitaires soient respectées.
  • Modalités de travail :
    • Télétravail possible pour 94% des personnes ayant répondu. Le SNUipp-FSU conseille aux collègues de prendre connaissance des précautions à prendre pour ce type de travail,
    • 94% assurent une continuité pédagogique par internet
    • 15% ont fait une demande d’ASA - Autorisation Spéciale d’Absence - (4% pour raison de santé, 11% pour d’autres raisons)
    • 95% des enseignant-es ayant demandé une ASA exercent malgré tout en télétravail, alors que les enseignant-es bénéficiant d’une ASA sont justement celles et ceux qui ne peuvent théoriquement pas en faire !
    • 55% cumulent le télétravail avec la garde de leurs enfants. Le SNUipp-FSU 13 attire l’attention des collègues sur la charge mentale à laquelle ils sont confrontés et qui peut-être source de Risques Psycho-Sociaux.
    • 55% travaillent plus de 4h par jour sur écran
    • 61% trouvent que ces modalités de travail sont source de stress. Il est conseillé aux enseignant-es qui sont confrontés à des RPS de prendre contact avec les professionels à leur service, toutes les coordonnées se trouve sur la fiche CHSCT

Par ailleurs, suite à de nombreuses questions rappelons les dernières instructions du ministère :
Les échanges de documents papier sont stipulés se faire par la poste : "La remise de documents pédagogiques sur support papier doit demeurer une pratique exceptionnelle au profit des seuls élèves dépourvus de solution numériqueet dans les territoires ou l’acheminement pas La Poste n’est pas possible. Elle doit être organisée de manière à limiter au maximum les déplacements des responsables légaux des enfants concernés. »

Les déplacements des parents vers les écoles ne peuvent être qu’exceptionnels, les directeurs et directrices n’ont rien à fournir, car ils se déroulent dans ce cadre "A ce stade, le déplacement exceptionnel d’un parent dans une école ou un établissement scolaire pour retirer un matériel numérique ou des documents de nature pédagogique sous format papier est assimilé à un déplacement « pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité ».
Le cadre est très clair.

Le SNUipp-FSU 13 a aussi recueilli des témoignages de pressions hiérarchiques inadmissibles. Il intervient dans toutes ces situations où l’intérêt général (la santé publique), qui justifie les mesures d’exception que nous vivons actuellement, est scandaleusement relégué au second plan derrière des injonctions à assurer coûte que coûte la "continuité pédagogique".


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Formulaire pour calcul de pension


*Permutations 2019/2020


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion spécial fin d’année 2020


Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire