Communiqué du SNUipp-FSU 13 : Rentrée 2020 : panique à tous les étages !

samedi 5 septembre 2020
popularité : 2%

Communiqué de presse du SNUipp-FSU 13

Rentrée 2020 : panique à tous les étages !

Comme cela était prévisible, la rentrée 2020 est très loin de bien se passer. Contrairement aux affirmations de l’Education Nationale, rien n’était prêt et les écoles des Bouches-du-Rhône se retrouvent très impactées par la situation sanitaire.

En effet, seulement 2 jours après la rentrée, les cas COVID se multiplient à vitesse grand V ! Une école à Pélissanne est fermée jusqu’au 17 septembre, les enseignant-es n’auront vu leurs élèves qu’une journée et doivent mettre en place l’enseignement en distanciel par leurs propres moyens ! Une école à Marseille est fermée ce-jour pour désinfection après qu’un agent territorial ait été déclaré positif. On ne compte plus les écoles où un élève est en éviction car positif à la COVID-19, et où il est demandé aux équipes de ne rien dire aux familles ! Cela ternirait l’image d’une rentrée sans faute voulue par Jean-Michel Blanquer !
Plusieurs écoles ne fonctionnent qu’avec des enseignantes remplaçant-es car les collègues de l’école sont en quatorzaine ; c’est le cas à Marseille, Vitrolles ou Gémenos par exemple. A ce rythme, l’Education Nationale le reconnaît : elle sera dans l’incapacité de remplacer les enseignant-es à très court terme. Il est urgent que le ministère prenne conscience du manque de moyens dans lequel se retrouvent les écoles !

Le SNUipp-FSU 13 n’a eu de cesse depuis mi-août d’alerter l’administration sur la nécessité de préparer au mieux cette rentrée hors-norme, particulièrement dans les Bouches-du-Rhône où le virus circule activement.
Le protocole sanitaire publié au mois de juillet, et complété par le port du masque obligatoire pour tous les adultes ne suffit pas à faire de l’Ecole un lieu sécurisé pour les usagers et les personnels ! Cela a pour conséquence une multitude de mesures individuelles créant une désorganisation globale du service public d’Education. L’administration doit réfléchir d’urgence à une gestion globale de la situation sanitaire spécifique aux Bouches-du-Rhône.

Mais la DSDEN a refusé toutes nos sollicitations de rencontre afin de préparer la rentrée, laissant les enseignant-es seul-es faces aux inquiétudes légitimes des familles.

« Débrouillez-vous et taisez-vous » sont les mots d’ordre de cette rentrée dans notre département. Cela n’est pas acceptable !

Marseille, le 04 Septembre 2020


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Aide Mouvement 2020


* Formulaire pour calcul de pension


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2020-2021


Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire