Jusqu’où Blanquer va-t-il aller ? L’Education nationale confie la pédagogie à un colonel

vendredi 23 novembre 2018
popularité : 3%

Vous trouverez ci-dessous l’article du café pédagogique de ce jour.

Jusqu’où le ministre va-t-il aller pour satisfaire sa volonté de mettre les enseignants au pas ?
Limitation du pouvoir d’agir, accumulation d’injonctions, suppression du CNESCO, voire ICI, organe de dialogue et d’évaluation du système scolaire l’Education Nationale ....
Non l’école, ne peut être gérée à la baguette, la "confiance" et la "bienveillance" ne se développeront à coups d’injonctions ! Devons-nous rappeler au ministre que nous travaillons sur de l’humain, avec des enfants, élèves-citoyens en devenir ?
Réagissons ! A minima signons massivement la pétition "Retrouvons du pouvoir d’agir"


L’article du Café Pédagogique :
Ingénieure en chef de l’armement avec grade de colonel, Rachel-Marie Pradeilles-Duval est nommée cheffe du service de l’instruction publique et de l’action pédagogique à la Dgesco, un poste occupé jusque là par Yves Cristofari. La nomination d’une militaire à un poste aussi stratégique à l’Education nationale est une première.

Le chef du service de l’action pédagogique porte à la Dgesco les réformes ministérielles. Numéro 2 de la Dgesco, il pilote les examens, dirige les écoles et établissements du socle commun et des lycées. Il dirige aussi la formation des enseignants.

C’est donc un poste hautement stratégique pour le ministre puisque concrètement c’est lui qui fait appliquer les réformes pédagogiques sur le terrain. JM Blanquer l’avait confié à un de ses fidèles , Yves Cristofari, un IPR conseiller de G de Robien, fait inspecteur général sous Darcos.

Evidemment ce qui frappe c’est le profil singulier de Rachel-Marie Pradeilles-Duval pour un poste de cette nature qui a toujours été occupé par une personne venue de l’Education nationale.

Car le parcours de RM Pradeilles-Duval a peu à voir avec la maison éducation. Auteure d’une thèse sur " les micromécanismes et comportement macroscopique d’un élastomère fortement chargé" elle a longtemps travaillé dans la mécanique. "Pendant plusieurs années, j’ai travaillé sur les problèmes de compréhension de l’endommagement", explique-t-elle dans la revue de l’Ecole polytechnique. Son terrain d’action c’est alors la mécanique, plus précisément l’automobile et l’usure des boites de vitesse et des pneus.

Sa découverte de l’enseignement se fait d’abord dans les écoles militaires puis à partir de 2012 au ministère de l’enseignement supérieur. En 2014 elle y est chargée de la stratégie des formations et de la vie étudiante. Jusqu’à ce qu’un arrêté publié au Journal officiel du 23 novembre la nomme cheffe de service de l’instruction publique et de l’action pédagogique.

On peut s’interroger sur le choix de JM Blanquer. Souhaite-il donner une coloration militaire à son action pédagogique ? Veut-il renforcer le lien lycée - supérieur au moment de la mise en place de la réforme du lycée ? Dans tous les cas, Rachel Marie Pradeilles Duval sera attendue sur ses décisions pédagogiques.

F Jarraud


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Formulaire pour calcul de pension


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2022_2023


Dernier Info-Hebdo

Téléchargez le dernier Info-Hebdo
https://13.snuipp.fr/IMG/pdf/ih_717...

PDF - 6.1 Mo

Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire