Contrats Locaux d’Accompagnement : l’administration avance sans transparence

samedi 13 février 2021
popularité : 3%

Un groupe de travail s’est tenu le 11 février au rectorat sur la mise en place de l’expérimentation des Contrats Locaux d’Accompagnement (CLA) au cours duquel l’administration a présenté la liste des écoles et établissements retenus pour la rentrée 2021. Le CTA du 18 février devra valider cette liste, qui sera présentée au ministère le même jour.

En guise de documents, le rectorat a juste fourni une liste des écoles retenues dans l’académie. La FSU a demandé de connaître les critères de sélection, indispensables pour comprendre comment cette liste a été constituée. Pour rappel, dans le premier degré avaient été ciblées :

  • 72 écoles dans les Bouches-du-Rhône
  • 5 écoles dans les Hautes-Alpes, dont 2 en zone rurale dans le Buech
  • 3 écoles volontaires dans le Vaucluse
  • Aucune information donnée par la DSDEN des Alpes de Haute-Provence Dans tous les départements, les écoles avaient été ciblées en fonction de l’IPS (Indice de Positionnement Social), de leur appartenance au label académique Education Accompagnée.

Au final, la proposition du rectorat concernerait :

  • 39 écoles dans le 13, celles dont l’IPS est le plus dégradé
  • 2 écoles dans le 05, une à GAP avec l’IPS le plus faible, et une dans le Buech
  • 3 écoles dans le 84, toutes les écoles volontaires
  • 1 école dans le 04 à Manosque avec l’IPS le plus faible

Des moyens supplémentaires alloués par le ministère
Le ministère a donné des moyens supplémentaires pour les écoles retenues. Dans notre académie, ils seront dans le premier degré de 10 postes, 30 IMP et d’une enveloppe budgétaire pour des crédits pédagogiques.
La FSU a demandé comment seront répartis ces moyens entre les écoles retenues ? Est-ce fonction des projets réalisés ? Avec seulement 10 postes, il est plus que probable que peu d’écoles obtiendront satisfaction par rapport à leur demande. Le rectorat a répondu ne pas encore avoir réfléchi à cette répartition, qui fera l’objet d’un autre CTA au mois de mars.
La FSU a réclamé que les projets des écoles retenues soient communiqués aux élu-es afin que le travail puisse se faire en toute transparence.
Cependant, l’administration a précisé que quel que soit le moyen attribué (poste, crédit pédagogique, IMP) à une école, celui-ci le sera pour la totalité de la durée du contrat, à savoir 3 ans.
Les moyens alloués aux écoles éducation accompagnée seront quant à eux maintenus lorsqu’ils existent (limitation d’effectif, poste surnuméraire …).

La FSU a exigé qu’aucune contrepartie ou pression ne soit faite sur les équipes. En effet, il est à craindre que l’obtention de moyens supplémentaires soit soumise à une obligation de résultats, qui pourrait s’appuyer par exemple sur les résultats aux évaluations nationales, l’utilisation d’une certaine méthode de lecture ministérielle … L’administration, qui n’a pas répondu sur le fond, a juste précisé qu’elle préférait le terme « d’engagement des équipes ».

Enfin, la FSU est également intervenue sur la tentation de l’administration d’octroyer des avancées dans le déroulé de carrière plus favorables à certains collègues exerçant dans les CLA, notamment dans l’accession à la classe exceptionnelle. Nous avons rappelé notre attachement aux règles de gestion collective des opérations de carrière, régies par des barèmes nationaux. La FSU sera vigilante sur ce point.


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Formulaire pour calcul de pension


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2020-2021


Dernier Info-Hebdo

Téléchargez le dernier Info-Hebdo
http://13.snuipp.fr/IMG/pdf/ih713li...

PDF - 4.6 Mo

Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire