Les enseignants RASED-UPE2A ont des missions indispensables : il faut les laisser sur leur poste et recruter pour assurer les besoins de remplacement !

mercredi 12 mai 2021
popularité : 5%

En application du nouveau protocole sanitaire, un grand nombre de classes ferme chaque jour. L’interdiction du brassage des élèves et de leur répartition dans d’autres classes quand l’enseignant·e est non remplacé·e renvoie les élèves chez eux.

Ainsi, c’est l’engagement même de l’État à assurer la scolarité de tou·tes les élèves qui est bafouée. Assurer la sécurité sanitaire des élèves, de leur famille et des enseignant·es et en même temps la continuité du service public d’éducation est une mission essentielle en ces temps de crise sanitaire. Mais ce n’est possible qu’à condition qu’on y mette les moyens. Loin de cela, alors que dès le printemps 2020, le SNUipp-FSU réclamait le recrutement massif d’enseignant·es sur des contrats statutaires pour faire face à la crise, le gouvernement refusait toute embauche.
En contradiction majeure avec son engagement du « quoi qu’il en coûte », le président E. Macron et son ministre JM. Blanquer ont abandonné les personnels à leur propre sort et à des conditions de travail insupportables dans un contexte de crise sanitaire dramatique !

Aujourd’hui donc, contraints de reconnaître que le virus circule aussi dans les écoles, contraints sous la pression des personnels et entre autres de notre organisation syndicale d’établir un protocole qui protège la santé de la communauté scolaire, la mise en œuvre de ce dernier met en évidence le manque criant de personnels. Chaque jour, un nombre incalculable d’élèves n’est plus scolarisé ou scolarisé en distanciel, faute d’enseignant·es disponibles ! Une honte pour un pays comme la France, avec les moyens dont il dispose !

Mais mieux que ça. Désormais acculé·es à ce constat, le ministère et son administration s’en prennent aux dispositifs RASED et UPE2. Depuis la semaine dernière, sous couvert de volontariat et sous consigne du DASEN, des IENs proposent à des collègues RASED ou UPE2A d’œuvrer comme brigade de remplacement. Au prétexte de la crise, on retire aux élèves les plus en difficultés les moyens d’une scolarité adaptée. On attaque frontalement le principe de sédentarité du poste de nomination et on organise l’abandon des élèves les plus fragiles. Quelle serait la prochaine étape pour éviter de fermer des classes ? Les CPC, les directeurs et directrices d’écoles privé-es de leurs jours de décharge ?

Et la crise est bien l’outil d’une politique car recruter le gouvernement le pouvait. 100 milliards ont été mis sur la table en septembre : rien pour l’Éducation nationale ! Et penser que cette disposition est un choix de circonstance serait oublier que le manque d’enseignant·es et de remplaçant·es est chronique ; il est et le produit d’une politique d’austérité et d’étranglement du service public (École, hôpital…) menée depuis le début du quinquennat.

Accepter cela aujourd’hui, c’est probablement l’accepter toujours ! Alors, non ! Le SNUipp-FSU 13 appelle les enseignant·es de RASED ou d’UPE2A à refuser d’œuvrer comme brigade, à rester sur leur poste, continuer à accomplir les missions de service public pour lesquelles elles et ils ont été nommé·es, afin de mettre l’administration et le gouvernement devant leur responsabilité : recruter !

A ce jour, nous n’avons aucune assurance sur la trajectoire de l’épidémie et se donner les moyens que la rentrée prochaine soit différente de cette année, c’est exiger les recrutements nécessaires, pas permettre l’invisibilisation de la pénurie chronique de postes.


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Formulaire pour calcul de pension


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2021_2022


Dernier Info-Hebdo

Téléchargez le dernier Info-Hebdo
https://13.snuipp.fr/IMG/pdf/ih_717...

PDF - 6.1 Mo

Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire