Audience DASEN du 6 septembre 2021 : situation sanitaire, obligation vaccinale, brigades REP+

jeudi 9 septembre 2021
popularité : 4%

Le SNUipp-FSU 13 est longuement intervenu sur une nouvelle rentrée hors norme marquée par une crise sanitaire toujours présente, particulièrement dans notre département où le taux d’incidence est parmi les plus hauts de France métropolitaine.

Protocole, tests salivaires et auto-tests :

Nous avons alerté le DASEN sur la nécessité d’adapter au plus vite le niveau de protocole en vigueur (niveau 2 actuellement) en fonction de l’évolution de la situation sur le terrain. Lundi 6 septembre au soir, 70 classes étaient fermées dans notre département selon le DASEN, et cela a augmenté le mardi.

Les tests salivaires ne reprendront qu’à la fin du mois de septembre, le temps de recruter à nouveau les médiateurs et de convaincre les laboratoires pour leur mise en œuvre. Les auto-tests et les masques pour les personnels sont disponibles en circonscription.

Le SNUipp-FSU 13 a dénoncé qu’aucun critère objectif ne soit énoncé permettant de justifier le niveau de protocole appliqué dans les écoles. Ni le taux d’incidence, ni le nombre de classes fermées, seules l’ARS et la préfecture sont décisionnaires des mesures.

Certaines consignes contradictoires selon les circonscriptions ont été délivrées concernant le port du masque pendant les récréations. Le SNUipp-FSU 13 a demandé des précisions au DASEN. Celui-ci est obligatoire pour les personnels mais pas pour les élèves.

Personnels en situation de fragilité de santé et ASA :

Concernant les personnels en situation de fragilité de santé, et pouvant être placés en ASA d’après le décret en vigueur, les textes restent pour l’instant inchangés, que l’on soit vacciné ou pas ! Le SNUipp-FSU 13 a fait état de pressions hiérarchiques dans certaines circonscriptions exigeant le retour en présentiel si le schéma vaccinal était complet. Le SNUipp-FSU 13 rappelle que seule l’application du décret doit s’appliquer, ce dont convient le DASEN. Il a précisé avoir demandé aux IEN de nouveaux certificats médicaux pour les personnels en ASA, les derniers fournis datant de mars pour certains collègues. Le SNUipp-FSU 13 a indiqué que certains médecins refusaient d’émettre de nouveaux certificats pour des pathologies identiques au certificat précédent.

Obligation vaccinale :

Dans la lettre nationale émanant du ministère et arrivée dans toutes les boîtes académiques la semaine précédent la rentrée, un article noyé au milieu d’autres fait état de l’obligation vaccinale pour une partie de la profession : les psy-EN et les enseignant-es exerçants en ESMS. Aucune communication spécifique envers les personnels concernés n’a été faite, les mettant possiblement en difficulté le 15 septembre prochain.

Le SNUipp-FSU 13 a rappelé son opposition à l’obligation vaccinale liée à l’exercice de sa profession. C’est un aveu d’échec d’une campagne de conviction absente, préférée à l’infantilisation et le passage en force.

Le SNUipp-FSU 13 a demandé à la DSDEN de s’adresser à tous les personnels concernés pour les informer de la décision ministérielle. Le SNUipp-FSU 13 a demandé quelles seraient les conséquences en cas de non vaccination de ces personnels au 15 septembre, ce que le DASEN ignorait pour l’instant, tout en évoquant celles du milieu hospitalier…

Brigade REP+ :

La crise sanitaire a mis en lumière le manque cruel de remplaçant-es dans nos écoles. Les brigades REP+, dont la mission est d’assurer le remplacement des adjoint-es en REP+ qui bénéficient des 18 demi-journées libérées, ont depuis un an, assuré toutes sortes de remplacements, en dehors de l’Education Prioritaire, dans le but d’assurer la continuité du service public d’Education. Afin que

ces collègues ne soient pas lésés financièrement, la prime REP+ était maintenu.

Le SNUipp-FSU 13 a été alerté par des brigades REP+ inquiets des informations données lors de la formation en début d’année scolaire :

- aucune garantie sur le remplacement en REP+ et le respect des missions

- aucune garantie sur le maintien de la prime REP+ si des remplacements devaient se faire en dehors de l’EP

- plus de référent en charge de leur suivi à la DSDEN

Le SNUipp-FSU 13 a interrogé le DASEN sur tous ces points et porté les revendications des brigades. Voici les réponses obtenues :

- le référent à la DSDEN sera remplacé, le recrutement est en cours

- aucune garantie ne peut être donnée au-delà de trois semaines en REP+, cela dépendra de l’évolution de la crise sanitaire

- le cas échéant, la prime REP+ sera maintenue comme l’année dernière.


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Formulaire pour calcul de pension


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2021_2022


Dernier Info-Hebdo

Téléchargez le dernier Info-Hebdo
https://13.snuipp.fr/IMG/pdf/ih_717...

PDF - 6.1 Mo

Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire