Audience Mairie de Marseille : quelques éléments d’information sur le plan Ecoles

vendredi 24 septembre 2021
popularité : 3%

L’adjoint à la mairie de Marseille en charge du plan école, Pierre-Marie Ganozzi, a convoqué hier une réunion intersyndicale pour présenter le plan école. Il était accompagné de M Christophe Pierrel, nouveau DGA de la ville en charge du Plan Ecole.

Les représentants de la municipalité ont tenu en premier lieu à éclaircir certains points. Ils tenaient à préciser que la municipalité n’a en aucun cas été prévenue du contenu du discours du Président concernant l’expérimentation sur 50 écoles, où les directions pourront choisir les enseignant-es. Le dialogue ville-Etat n’a toujours porté que sur le bâti. Il en est de même concernant les attaques insupportables envers le personnel municipal.
Le SNUipp-FSU 13 a regretté que la ville ne communique pas sur ce point officiellement, dénonçant ce qui s’avère être une contrepartie au financement de l’Etat, dont les conséquences sont désastreuses pour l’Ecole de la République.

Le financement du plan :

Concernant le plan en lui-même, la mairie confirme le budget total d’1,2 milliard d’euros. Le plus étonnant est qu’à cette heure la mairie de Marseille n’a aucune idée du niveau d’engagement financier de l’Etat qui aura pourtant de lourdes incidences sur la réalité du plan. La ville assure que quoi qu’il en soit, le plan verra le jour dans sa totalité quelle que soit la part de l’Etat dans son financement. La variable sera la durée de réalisation, actuellement prévue pour 9 ans.
Pour ce faire, une société verra le jour, sous forme de SPLA-IN (Société Publique Locale d’Aménagement d’Intérêt National), avec uniquement des fonds publics répartis entre Etat et municipalité. Pas de financement privé, ce qui est une bonne chose à notre goût. La part de financement de la ville sera en partie constituée d’emprunt bancaire. Il est précisé que cela permettra de ne pas lever de dette sur le budget de la ville, mais sur celui de la société. La maîtrise d’ouvrage sera elle aussi publique, mais la réalisation (maîtrise d’œuvre) sera elle assurée par des entreprises, la ville n’ayant pas les compétences au sein de ses effectifs.
Juridiquement, les représentants de la Mairie assurent que les termes ont été bordés de manière à ce que le plan aille à son terme, même en cas de changement de majorité présidentielle ou municipale.

174 écoles concernées

La ville confirme que le Plan Ecole concernera 174 écoles, entre rénovations (plus ou moins conséquentes) et constructions. Aucune précision supplémentaire n’est apportée (nombre de constructions notamment), le Maire souhaitant lui-même faire ces annonces.
Les critères ayant permis de cibler les écoles à rénover sont ceux de l’audit réalisé en 2019. Les écoles concernées sont en majorité celles classées en niveau 2 et 3.
La ville indique mettre en place une concertation avec les parents d’élèves, les directions d’écoles et les élèves eux-mêmes pour prendre en compte les réalités de terrain dans la réalisation des plans. Elle prend l’exemple de la concertation concernant les rénovations des 5 groupes scolaires en MGP.

D’autres points abordés :

La ville assure vouloir également mettre en place un système de suivi de l’entretien du bâti, afin de ne pas se retrouver dans la même situation dans 30 ans. Pour cela, elle pense prendre exemple sur le système actuellement existant au ministère des armées, qui par l’intermédiaire d’un logiciel, fait un suivi minutieux des rénovations à faire en fonction de la durée de vie de chaque élément du bâti (toiture, boiseries, …) afin d’optimiser l’entretien.

Un guichet unique pour les demandes de travaux sera également mis en place. Il ne l’est toujours pas et ce n’est pas normal ! C’est une des demandes du SNUipp-FSU 13 depuis longtemps !

Enfin sur la sectorisation surgit toujours un point de désaccord sur la méthode de travail et l’urgence à traiter ce point noir dans nos écoles. La mairie a indiqué avoir commencé un travail sur les 3ème et 15ème arrondissements, mais qu’ils souhaitent à présent repousser cette question pour la mettre en lien avec la réalisation du Plan école, et par conséquent la construction de nouvelles écoles. Pour le SNUipp-FSU 13 cette question ne doit pas attendre encore plusieurs années avant d’être traitée. La situation dans beaucoup d’écoles est déjà intenable et ne fait que s’aggraver tous les ans ! Par ailleurs, sur certains secteurs, cette question peut être traitée indépendamment du Plan Ecole, car seuls des ajustements de sectorisation sont nécessaires pour désengorger certaines écoles.

Au final, une audience qui aura eu le mérite de préciser les grandes lignes du plan sur son financement et sa durée de réalisation, mais toujours aucune réponse concrète sur le nombre de constructions. Cela est dû au dialogue mairie-Etat toujours en cours et à l’absence d’engagement ferme du Président lors de sa visite au début du mois. Gageons que son retour en octobre permettra enfin de mettre les choses en route, pour le bien de nos élèves et de nos conditions de travail, sans aucune contrepartie pour nos statuts cette fois !

Le SNUipp-FSU ne peut que se réjouir qu’aboutisse enfin un vaste plan de rénovation des écoles. Il continuera dans les prochaines semaines d’apporter son concours à ce que les projets deviennent des faits réels pour les élèves, les personnels et la communauté scolaire dans son ensemble !


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Formulaire pour calcul de pension


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2021_2022


Dernier Info-Hebdo

Téléchargez le dernier Info-Hebdo
https://13.snuipp.fr/IMG/pdf/ih_717...

PDF - 6.1 Mo

Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire