Expérimentation « Macron » : Compte-rendu d’audiences Incertitudes et inquiétudes sur une expérimentation libérale lancée au doigt levé

vendredi 22 octobre 2021
popularité : 1%

Emmanuel Macron est revenu dans la cité phocéenne le week-end dernier pour, disait-on, communiquer clairement sur le plan de rénovation des écoles et sur l’expérimentation. Il est reparti et on n’en sait pas plus ! Pas d’information nouvelle sauf le chiffre de 62 écoles qui « auraient candidaté » balbutié par son entourage. Bien moins que les 90 écoles qui en conscience et en conseil des maîtres ont refusé d’y participer.
A y regarder de plus près, cette liste d’écoles enrôlées pose problème. Contrairement à ce qu’avait affirmé E. Macron, il ne s’agit plus d’une expérimentation « pour aller dans les quartiers les plus difficiles » puisque sont désormais parties prenantes des écoles aux publics scolaires aisés ou favorisés. D’où notre question : quel sens cela a-t-il de donner plus à ceux qui ont le plus ?

Et du coup, qu’expérimente-t-on là, si ce n’est une réforme structurelle du système éducatif ?

Dans la majorité des écoles, l’expérimentation a été proposée à la débottée, au directeur ou à la directrice… souvent en indiquant que la consultation de l’équipe pédagogique était facultative, que le projet pouvait ne concerner qu’une partie de l’équipe… Le SNuipp-FSU dénonce ces méthodes d’un autre temps qui posent les bases d’une école a-démocratique qui s’assoit sur les collectifs enseignants pour ériger la chaîne hiérarchique en méthode de gouvernance (cf. loi Rilhac). Non un tel projet ne peut se rédiger sur un coin de table sans l’assentiment de toute l’équipe.

Heureuse nouvelle (enfin !), conformément aux analyses du SNUipp-FSU, le recteur confirme en audience ce lundi 11 octobre : « Cette expérimentation ne peut tourner le dos au code de l’éducation. La discussion doit se faire avec l’ensemble du corps de l’école. »

Dès lors le SNuipp-FSU appelle les collègues à se réunir en conseil des maîtres pour décider collectivement l’entrée ou non dans l’expérimentation quand elle est proposée. Il est important aussi de défendre les instances collectives de décision. C’est notre droit…et le passeport pour éviter les fractures entre nous au sein des écoles.

Après des audiences sans aucune réponse à nos questions (JM Blanquer le 14 septembre ; Le DASEN le 27 septembre), le recteur, rencontré lundi dernier s’est enfin essayé à quelques précisions.

Alors qu’à l’infini certain.es IEN répètent que le directeur ou la directrice ne recrutera pas ses adjoint.es, le recteur explique que des commissions de candidature dont seront membres les directeurs et directrices s’occuperont de ces recrutements. Le directeur, la directrice ne recrutera pas seul mais il recrutera bien ses adjoint.es.

De plus, le recteur confirme la montée des postes à profil sur ces écoles, amené.es donc à terme à sortir du mouvement des personnels, à mesure que de nouveaux enseignant.es intègreront l’équipe. Quant aux collègues actuellement titulaires mais qui ne souhaiteraient pas concourir au projet, iels seraient « accompagné.es ». Sans qu’on identifie bien de quoi il s’agit…

Ajoutez à cela que l’expérimentation est en fait un Contrat à durée Indéterminée, on comprendra que sont bien posées là les bases d’une modification structurelle de l’école que nous ne pouvons accepter.

D’autant que depuis le 2 septembre, on a du mal à comprendre comment et pourquoi il n’existe pas de circulaire claire qui définisse le cadre de cette expérimentation. Qui peut s’engager dans un contrat dont il ne connaît pas les termes ? Pourquoi ce cadre n’est-il pas encore défini ? Comment peut-on annoncer un nombre d’écoles candidates sans que ne leur ait été présenté ce à quoi elles candidatent ?

De manière unitaire, dans le cadre des intersyndicales nationale et départementale, le SNUipp-FSU réclame l’abandon de l’expérimentation et des moyens pour tous.

Nous refusons la contractualisation des moyens, l’instauration d’une chaîne hiérarchique, l’érection d’une école à plusieurs vitesses, la fin programmée du mouvement des personnels et les attaques contre le statut que génère cette expérimentation.

Nous appelons les équipes pédagogiques à refuser d’entrer dans l’expérimentation. Nous redisons notre disponibilité à rencontrer toutes celles qui le souhaitent pour éclairer le débat.


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Formulaire pour calcul de pension


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2021_2022


Dernier Info-Hebdo

Téléchargez le dernier Info-Hebdo
https://13.snuipp.fr/IMG/pdf/ih_717...

PDF - 6.1 Mo

Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire