Communiqué du SNUipp FSU après le 13 janvier !

vendredi 14 janvier 2022
popularité : 19%

Après une journée historique, le SNUipp-FSU 13 exige des mesures sanitaires immédiates et l’ouverture très rapide de discussions sur les moyens et les salaires

Ce 13 janvier 2022, la mobilisation a été d’une ampleur inédite dans l’Education Nationale. Enseignant·es, AESH, AED, infirmières scolaires, CPE, et même les corps d’inspection .... L’ensemble des personnels est venu exprimer son RAS-LE-BOL et sa COLÈRE dans les cortèges. Il y avait 5000manifestant·es à Marseille, 200 à Arles. Dans le primaire, le SNUipp-FSU 13 a comptabilisé 70 % de grévistes, et plusieurs centaines d’écoles fermées.

Nous n’avons pas fait grève contre un virus, mais contre le ministre, ses méthodes brutales et ses annonces, contradictoires, inadaptées et totalement hors-sol. Nous avons fait grève POUR des postes et des moyens, un protocole sanitaire gérable et protecteur, du respect pour l’École et ses personnels.

Notre quotidien depuis près de 2 ans se heurte à un virus qui impacte nos conditions de travail et les conditions d’apprentissages des élèves.
Où sont les protections pour les personnels ? Où sont les masques ? Où sont les capteurs de CO2, les purificateurs d’air ? Où sont les mises aux normes de nos lieux de travail ? Où sont les moyens humains pour les remplacements et les RASED ? Où sont les revalorisations de nos métiers, le véritable statut des AESH ?

En réalité, l’École est perturbée depuis plus de 5 ans déjà par un autre virus, plus dangereux encore : la politique néolibérale d’un Ministre qui n’a de cesse de prendre des décisions menant à la destruction méthodique du service public de l’Éducation Nationale, une gouvernance prescriptive sans concertation avec les personnels.

La crise sanitaire est le révélateur, qui met en lumière les difficultés et le manque de moyens récurrents dans l’Éducation. Il est temps de donner réellement la priorité à l’École !

Hier, 13 janvier, la profession a démontré sa force collective. C’est cette mobilisation historique qui a permis de (re)mettre l’École et les enseignant-es à l’agenda, forcé le gouvernement à réagir, et pousser le premier ministre lui-même à présider une réunion au Ministère de l’Éducation. C’est inédit et cela doit être interprété comme la reconnaissance de l’importance du mouvement.
Mais il ne faut pas s’arrêter là. Les annonces faites présentent certaines avancées, en particulier le recrutement des listes complémentaires dans le premier degré et le report des évaluations nationales. Cela montre que nous pouvons obtenir satisfaction sur nos revendications dans la période. Toutefois, ces annonces sont insuffisantes, au regard de l’exaspération, des attentes et des besoins qui s’expriment sur le terrain. La pagaille du protocole continue et le quotidien est toujours aussi compliqué. Le ministre propose quelques rustines qui ne suffiront pas à réparer ce qu’il détruit depuis 5 ans.

Tou.tes ensemble, maintenons la pression : la grève d’hier ne traduisait pas seulement une colère contre les protocoles, elle a exprimé une révolte bien plus profonde.

La question des moyens, et des salaires, reste entière. Alors que la préparation de la rentrée 2022 va s’amorcer, avec la tenue prochaine des instances « carte scolaire ».Exigeons des moyens pour l’année prochaine : baisse des effectifs dans toutes les classes, recrutement d’aides à la direction d’école pérennes et statutaires, fin des évaluations nationales standardisées et des prescriptions pédagogiques, moratoire sur les fermetures, augmentation des places aux concours, revalorisation salariale de tous les personnels, dégel du point d’indice et rattrapage de la perte du pouvoir d’achat... Un collectif budgétaire et un plan d’urgence pour l’École restent indispensables.

Nous avons fait bouger un peu le gouvernement, nous allons maintenant continuer !
Le SNUipp-FSU continuera d’être à l’offensive ! Poursuivons la mobilisation sous différentes formes d’ici au 27 janvier, journée de grève et de manifestation interprofessionnelle pour les salaires et l’emploi et nos conditions de travail. Pour mettre fin aussi à la gouvernance Blanquer qui méprise les personnels.


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Formulaire pour calcul de pension


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2021_2022


Dernier Info-Hebdo

Téléchargez le dernier Info-Hebdo
https://13.snuipp.fr/IMG/pdf/ih_717...

PDF - 6.1 Mo

Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire