Prélèvements sur salaire en cas de trop perçu : stop à la maltraitance !

mercredi 13 avril 2022
popularité : 1%

Il y a tout juste un an, le SNUipp-FSU s’était adressé à la DSDEN 13 à propos de plusieurs dizaines de collègues subissant de façon inadmissible les erreurs de l’administration. En effet, suite à des trop perçus, des prélèvements excessifs (dépassant parfois 1000 euros) étaient imposés brusquement au collègues sans leur laisser le temps de s’organiser. Le SNUipp-FSU 13 avait dénoncé ces agissements incorrects, demandé un arrêt des prélèvements et un étalement des dettes, par respect pour les agents. Voir notre articleici

Un an plus tard, le SNUipp-FSU 13 est forcé de constater que les personnels continuent d’être maltraités par l’Éducation Nationale ! Des collègues subissent à nouveau des retraits sur salaire pouvant dépasser la quotité saisissable, sans courrier préalable, sans possibilité d’échéancier, sans aucune réponse quant à l’étalement de la dette, sans aucune clarté quant aux sommes réellement dues, avec suspension des cotisations MGEN….

Cela place les collègues dans une situation très difficile, générant un stress quotidien et une gestion impossible.

Pour le SNUipp-FSU 13, aucun.e collègue ne doit payer les erreurs de l’administration, aucun prélèvement ne doit être réalisé sans avoir au préalable prévenu la personne concernée et convenu d’un échéancier raisonnable.
Il est grand temps que les personnels soient respectés !


Annonces

* Suivez l’actualité Education : inscrivez-vous à notre liste de diffusion !


* Formulaire pour calcul de pension


Adhérez en ligne

Payez votre cotisation en ligne par carte bleue
en 1 ou plusieurs fois SANS FRAIS.

Bulletin d’adhésion 2022_2023


Dernier Info-Hebdo

Téléchargez le dernier Info-Hebdo


Entrez vos prévisions d’effectifs !


FaceBook

JPEG - 3.5 ko

Suivez-nous sur notre page Facebook


Notre partenaire